Comment vendre son bien immobilier ?

De nombreuses raisons peuvent amener un expatrié à décider de se séparer de son appartement ou de sa maison : besoin de fonds, héritage, envie d’investir dans son pays d’expatriation, frais trop importants, etc. Vendre votre immobilier est un projet sérieux. Si ce dernier est situé en France, loin de son pays de résidence, cela peut être complexe. Heureusement, il existe des solutions, grâce à la dématérialisation croissante des procédures et des services en ligne efficaces offerts par les agences immobilières de nouvelle génération.

Juridique et réalisable

Avant d’aller plus loin, il est important de se rappeler : vendre votre bien immobilier en France tout en résidant à l’étranger et sans déménager est tout à fait légal.

Néanmoins, en France, l’administration occupe une place importante dans la transaction immobilière.

Heureusement, aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour gérer cette opération pacifique à distance. Pour ne citer que cela, procuration et signature électronique ont déjà permis de dématérialiser et de faciliter les transactions immobilières, en soudoyant la distance entre vous, l’acheteur et le notaire. La loi sur la République numérique adoptée l’automne dernier devrait permettre la poursuite progressive de ce processus (1).

Appelez un professionnel des ventes Lire aussi : l’investissement immobilier et l’expatriation, les 3 questions à poser

Comme nous l’avons vu, la vente à distance est à la fois légale et techniquement faisable à distance.

Cependant, il reste un facteur humain inpraticable. L’organisation administrative de toutes les procédures reste un lourd fardeau pour le propriétaire, qui est également à distance. Et ce n’est pas la partie la plus agréable. Parce que dans une transaction immobilière, il s’agit d’être pointilleux à l’extrême afin de ne laisser aucune place à l’incertitude. Pour cette raison, il est recommandé que ceux qui manquent de temps et comprennent la paperasse se tournent vers les services de professionnels de la vente.

L’ utilisation d’une agence immobilière pour la vente de ses biens immobiliers permet ainsi de se libérer de tous les aspects contraignants de la vente. Néanmoins, ce service représente un coût important pour les propriétaires. En effet, une agence immobilière s’acquitte d’un pourcentage du prix de vente de la propriété. En moyenne, ce pourcentage représente 4,81 % (2) du prix de vente. Pour un bien immobilier vendu pour 500.000€, le propriétaire devra payer un honoraire d’agence de 24.350€. Pour réduire ces coûts, il existe des agences immobilières sans commission qui offrent de prendre en charge la totalité de la vente d’un bien immobilier à un taux fixe beaucoup plus bas.

L’ avantage significatif pour les propriétaires qui souhaitent vendre leur propriété tout en étant à distance, est en plus d’un taux beaucoup plus faible, que ces agences sans commission offrent un beaucoup plus service numérisé que les agences traditionnelles. Ils permettent aux propriétaires de signer électroniquement tous les documents de vente et de suivre toutes les étapes de la vente de leur appartement ou de leur maison, directement à partir de leur espace en ligne. Ils restent informés dès qu’une visite a eu lieu, si l’acheteur est intéressé et s’il a présenté une offre.

Étapes à suivre Cet article pourrait vous intéresser : Expatriation : Devriez-vous vendre ou louer votre résidence principale ?

Pour vendre votre propriété tout en étant à distance, vous devez commencer par demander à une agence immobilière qui viendra réaliser l’estimation de votre propriété. Cependant, il est important de ne pas s’arrêter à une évaluation immobilière en ligne plus pratique mais moins fiable. L’expert doit être en mesure d’analyser les spécificités de la propriété à vendre et les parties communes si elle est située en copropriété.

Une fois le prix de vente fixé, vous pouvez signer un mandat de vente par voie électronique, si l’agence l’offre. C’est elle qui va gérer pour vous les visites des acheteurs. Elle vous présentera les différentes offres d’achat, de négociation avec les acheteurs et pour certaines agences immobilières, de gérer les tâches des procédures administratives avec les notaires.

Pour conclure la vente de biens immobiliers, le propriétaire et l’acheteur doivent signer deux documents juridiques. Le premier est un contrat préliminaire qui vous permet de définir toutes les conditions de la transaction. Appelée promesse de vente ou compromis de vente, elle déclenche le délai de rétractation de l’acheteur de 10 jours. Le document final qu’un propriétaire doit signer avec l’acheteur est l’acte authentique ou l’acte final de vente. C’est à la fin de sa signature que les clés du logement sont remis à l’acheteur et les fonds sont transférés au propriétaire. Si le propriétaire est à distance, il peut donner une délégation de signature ou de procuration à son notaire ou agence immobilière pour signer à sa place le compromis ou promesse et l’acte authentique.

( 1) Loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République Numérique.

( 2) StudyGALIAN

Tag : pourquoi un bien immobilier ne se vend pas ?